Témoignages épreuve E7-2 (promo 2015-2017)

LEONIE :
Ma problématique été d’inclure des enfants en situation de handicap dans les structures de loisirs du milieu ordinaire en milieu rural. Pour cela j’ai été en stage dans une communauté de communes au service enfance jeunesse.
Lors de mon oral j’ai lu mes fiches préparées en amont (ce qui n’a pas dû très vivant pour le jury), mais je me suis dit « vaut mieux ça que des gros blancs » et que je perde tous mes moyens.
Mes questions ont porté sur les partenaires que j’ai pu rencontrer, les lois qui étaient en lien avec mon projet, ou encore ce qui se passe ailleurs (j’ai parlé des avancements faits dans d’autres pays). Ils m’ont demandé de revenir sur la page internet que j’ai créé avec  « Pearltrees ». J’ai su parler de mes initiatives cela les a intéressé, la problématique aussi. Les questions ont été relativement courtes.
Ps : Les câbles HDMI ne sont pas fournis, pensez à avoir le vôtre si vous n’avez pas de sortie DVI classique sur votre ordi (câble embout bleu).

CAMILLE :
Je suis arrivée devant les examinateurs avec les mains qui tremblaient. Et puis tout s’est enchaîné très vite. Le moment le plus difficile c’est l’attente. Une fois à l’intérieur, vous n’avez même pas le temps de stresser. Vous parlez de votre expérience et puis vient le moment de l’échange.
On repère tout de suite le professeur du professionnel à ses questions. Pour ma part, ils m’ont posé énormément de questions sur la Foire du Livre (événement organisé par la Mairie de Brive, où j’ai réalisé mon stage), sur la partie du projet dans laquelle je me suis investie et sur des actions que j’aurais pu mettre en place afin de remédier aux problèmes rencontrés. Les autres questions portaient sur le fonctionnement de ma structure d’accueil : compétences, statut, ressources… J’ai eu très peu de questions sur ce que nous avons appris en cours. Surtout des questions sur mon expérience en elle même.
Mes conseils : se soutenir les uns les autres et procéder à un état des lieux du centre d’examen avant l’oral. Arriver la veille, cela aide à trouver des repères, on stresse moins en territoire connu. Et enfin, avoir une montre le jour de l’oral pour gérer son temps. Je n’en avais pas et cela m’a manqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s