J’y suis, j’y reste ;)

Bonjour,
Je suis comme prévu au Québec à Saint Félicien je m’y plais beaucoup. Je compte demander le visa permanent à la fin de mes études. La formation amènera bien à ce que je voulais même si la première session est dure pour moi car il y a beaucoup d’animations de groupe et d’oraux devant toute la classe… J’ai par moment renoncé à certaines épreuves j’espère que je réussirais ma matière quand même. Sinon St Félicien c’est petit mais très beau, tout est grand, la mentalité des gens est géniale ! Les québécois sont vraiment super accueillants et très chaleureux ! Même s’il y a beaucoup de français il y a quand même dans ma classe une mexicaine et beaucoup de réunionnais et de calédoniens. Tout le monde est très ouvert et il y a beaucoup de compréhension et de proximité avec les gens, même les profs et les employés dans les magasins. J’ai trouvé aussi du travail je travaille tous les week end, les jeudi et les vendredi soirs en tant que caissière. J’ai trouvé dès la première semaine où j’ai cherché ! Je rentre finalement en décembre en France pour un mois puis je reviens à Saint Félicien mi janvier pour le début de la deuxième session.
J’ai déjà visité Québec, Chicoutimi et le Saguenay en voyage scolaire. Je suis très contente d’être ici même s’il commence déjà à faire froid (il y a deux jours il a fait -10°C avec un ressenti de -18°C !).
Venez !
Laetitia Fargues

Publicités

Etude dirigée M53 pour les 1eres années

Trois semaines après la rentrée, les 1ères années de BTS DATR se sont rendus à Marlanges en Creuse, véritable joyau d’initiatives locales. Les étudiants ont profité d’un séjour de 2 jours pour découvrir la notion de développement durable.

20 habitants animent le village et tous œuvrent pour « le bien vivre ensemble ». Chaque famille est venue s’installer pour jouir de la nature et de ses bienfaits, tous ont la même philosophie de vie : l’ouverture aux autres. Le camping à la ferme, les chambres d’hôtes, le restaurant et ses produits locaux, le maraîcher et ses paniers, l’atelier d’écriture et celui d’art et sculpture, le théâtre hélios, chemins de randonnée et autres patrimoines… que d’atouts pour ce territoire rural.

Bien sûr, il a fallu analyser cette dynamique et les étudiants ont fait preuve d’une très bonne implication : enquêtes, entretiens, animation de réunion, ont été menés sur le terrain. Un début prometteur qui n’attend plus que la rédaction de leur étude.

La classe en fera la restitution aux habitants et il se pourrait qu’ils puissent y retourner pour un projet territorial de plus grande ampleur !

Qu’est ce que le BTSA DATR ?

Pour Alice, le BTS Développement Animation des Territoires Ruraux est une formation centrée sur les enjeux territoriaux qui donne aux étudiants les compétences nécessaires pour :

  • Connaitre les acteurs du territoire,
  • Tisser des réseaux,
  • Comprendre les politiques publiques,
  • Gérer des projets dans leur complexité économique, environnemental et humaine,

tout cela dans le but d’offrir des activités ou d’engager des actions pour le développement durable d’un territoire rural.

Dans un 1er temps, l’apprentissage du diagnostic ciblé de territoire va permettre aux étudiants de présenter des études argumentées aux décideurs.

Puis, d’autres méthodologies enseignées durant les deux ans permettront de passer d’un projet au stade de l’étude (conception du projet) à l’action (mise en oeuvre du projet).

oct 2017.

Aménagement d’un bourg : enquête et chantier participatif

Cinq étudiants en BTS Développement et Animation des territoires Ruraux au lycée H.Queuille de Neuvic ont reçu une commande du conseil municipal de la Villetelle visant à étudier le réaménagement du Bourg en terme de sécurité et d’aménagement paysager. Pour cela, ils se sont appuyés sur une étude qui avait été effectuée par le CAUE de la Creuse (Conseil en Architecture en Urbanisme et Environnement) quelques mois auparavant.

Afin de répondre à cette commande, ils ont mené une enquête auprès de la population qui a permis de faire émerger sa perception du bourg et ses besoins. Le ralentissement des voitures et la végétalisation du bourg sont les premières préoccupations des habitants. L’étude complète qui sera rendue le 20 mai 2017, comportera donc des préconisations concernant les types d’aménagement nécessaires et un dossier financier. Avant cela, les étudiants ont proposé un chantier collectif à la population. Il s’est tenu le dimanche 30 Avril 2017.

L’objectif de ce chantier participatif était de rendre les habitants acteurs des changements effectués sur leur commune, mais aussi de leur donner l’occasion de s’exprimer et d’agir sur leur cadre de vie. Le jour du chantier, les étudiants ont été rejoints par 10 habitants dont 3 conseillers municipaux et leurs conjoints, M. le Maire, et une représentante du comité d’animation. Même si peu d’habitants été présents, la convivialité et l’enthousiasme étaient au rendez-vous. Chacun apportant une contribution au chantier : plantes, vasque, et … bonne humeur.

Noémie B.

Une expo pour les Franco

   Le 20 Mars 2017 a eu lieu la journée des Francophonies, événementiel organisé par la classe de DATR 2 dans la salle du Cercle du lycée. Ce projet a été mené dans le cadre des cours de M58 et répond à la commande du lycée : valoriser le concours national « dis-moi dix mots » et sa coopération internationale avec le Québec.

   Afin de répondre à cette commande notre groupe de travail a choisi d’organiser une exposition avec comme thème phare le Québec. L’expo était composée d’un historique du Québec francophone illustré par des dessins de Loïc D., et d’une autre partie sous forme de « Le saviez-vous ? » sur les caractéristiques de cette province du Canada.

   Nous avons également pensé l’espace d’accueil en le valorisant par deux grands murs d’expression. Sur le premier mur nous invitions les visiteurs à écrire un mot qui leur évoque la Francophonie après avoir pris connaissance des vidéos d’une artiste québécoise, du recteur de l’académie de Limoges, et de spectateurs du festival des francophonies de Limoges que nous avions nous même interviewé en septembre dernier. Le second mur était un livre d’or où chacun pouvait, à la sortie de l’événement, nous laisser leurs avis et sentiments sur cette journée.

Nina, Clémie et Philippe

#FRANCOPHONIE Visio-Conf’ Québec/France

Dans le cadre de notre formation et plus précisément du module M58, la classe s’est rendue au Festival de la Francophonie à la Limoges. Au cours de cette journée nous avons pu assister à des actions culturelles valorisant la Francophonie et notamment une oeuvre québécoise.

Suite à cette journée la classe s’est répartie en plusieurs groupes de projet afin de réaliser un événementiel le 20 Mars 2017 pour la journée internationale de la Francophonie.

Notre groupe a fait le choix de travailler sur la coopération internationale qui existe entre le lycée Henri Queuille de Neuvic et le CEGEP de Saint Félicien au Québec car des DATR peuvent y poursuivre leurs études. 

Nous voulions donc mettre en contact les étudiants du Québec avec nos 2 collègues qui vont intégrer le CEGEP l’année prochaine. Pour cela nous avons mis en place une visio-conférence qui a eu lieu le jour de l’évènementiel.  

Pour réaliser cette visio-conférence nous avions décidé de passer par un groupe Facebook qui se nomme «Tchat DATR France/ TRIPLEX Québec»

Désormais il est important de continuer à gérer ce groupe Facebook afin qu’il soit toujours existant pour les années à venir.

Noémie Bourdeau-Venault ; Loïc Delage ; Flavie Lacan ; Loïc Sapin-Trouffy

 

Un Comité de pilotage à la hauteur

Pour l’événementiel #francophonie nous avons mis en place un comité de pilotage  afin de coordonner le groupe classe DATR 2 .

Dans un premier temps, ce groupe d’étudiants a servi d’intermédiaire pour la communication avec la direction du lycée (en interne) et d’autre part, avec tous les partenaires (en externe ) tels que le lycée de Saint Félicien au Québec, les établissements scolaires à proximité et le Point Information Jeunesse de Neuvic.

Dans un second temps, le comité de pilotage a travaillé en répartition des tâches afin que chaque groupe de travail puisse faire remonter leurs besoins et leurs états d’avancement au reste de la classe. Concrètement, une personne du comité de pilotage soutenait un groupe de travail. Ainsi ce mode de fonctionnement a permis de faire avancer ce projet main dans la main et de faire face aux imprévus.

Le jour J, le comité de pilotage a servi de guide aux groupes qui se succédaient au fil de la journée. Ils ont tenu le rôle de la montre et de la boussole car ils ont géré le temps de passage des visiteurs et le sens de circulation à l’intérieur du cercle.

Grâce à cette organisation rodée, tous on pu profiter pleinement des activités que nous proposions autour de la francophonie.

Le comité de Pilotage
Patricio HUE, Yannick PORCHERON, Théo BARRET, Laëtitia FARGUES, Sophie GENOT, Hugo LECAT, Wilfried GIRARD

#francophonie : dictées du concours dis moi 10 mots

Dans le cadre du module événementiel, notre promotion a été chargée de réaliser la journée #francophonie le 20 Mars 2017 au cercle de notre lycée. Cet événement devait valoriser la langue française, la coopération internationale avec le Québec et les œuvres réaliser par les habitants lors d’un concours sur la francophonie (Dis moi 10 mots).

Notre groupe a choisi de valoriser les dictées produites par les CM et les collégiens de Neuvic. Pour cela nous avons travailler en partenariat avec l’école élémentaire, le collège la Triouzoune et le LEGTA Henri Queuille.

Nous avons réalisé une exposition en affichant les dictées sous forme de pixel art : télé, pacman, mario et un téléphone, afin de rendre un visuel attractif pour mettre en avant les travaux. Lors de cette journée nous avons également organisé la remise des prix aux meilleurs dictées.

Le groupe dictée, promo DATR 2015-2017